Le Bouclier de Minerve

Atlas des industries de l'armement

 
Nos différentes approches
 
Le Bouclier de Minerve

Atlas des industriels de l'armement

 
 
 

Approche économique

L'approche économique contextualise le monde de l'industrie d'armement en lui offrant un cadre normatif, tant au niveau économique, qu'historique ou juridique.

 
 
 
 
 

Introduction


L’industrie d’armement s’est développée historiquement, dans la plupart des pays, sous la forme d’une industrie nationale, créée et gérée par l’État dans le cadre de ses responsabilités régaliennes.


Il s’agit d’un secteur très encadré et très réglementé du fait de la nature particulière des « produits » et très dépendant des contraintes budgétaires.


Son champ d’action s’est progressivement étendu pour devenir mondial, produit à la fois des relations diplomatiques et militaires - instrument d’influence politique -, mais aussi conséquence de la complexité croissante et de la sophistication des armements devenus des systèmes d’armes, dont la conception, le développement et la fabrication relèvent de la compétence des seuls États et grands groupes industriels maitrisant les hautes technologies et disposant de capacités de recherche et développement (R&D).


Ce champ d’action mondial implique le développement d’échanges entre pays exportateurs et pays importateurs, des coopérations pouvant générer des dépendances vis-à-vis d’autres pays (partenariats, achats d’équipements, spécifiques) mais aussi la nécessité d’exporter, condition de la rentabilité de matériels développés localement mais dont le seul marché national n’assure pas l’équilibre financier.


Environnement global de l’industrie de défense


Ces éléments d’évolution ont généré la croissance de grandes entreprises/ de grands groupes internationaux, dont une part importante de l’activité est consacrée au secteur de la défense (entités à activités duales ou diverses), animant des réseaux d’équipementiers, d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) et de petites et moyennes entreprises (PME).


L’industrie et le commerce des armements sont dominés par quelques pays : Etats-Unis, Chine, Russie., ainsi que par des organisations pluri-nationales : OTAN, institutions européennes en matière de défense.


L’appartenance à une alliance militaire implique le respect de normes de standardisation des matériels produits : c’est le cas des pays européens appartenant à l’OTAN (STANAG).


Le coût croissant de la conception et du développement des systèmes de combat conduit à leur mise en commun au sein d’une structure commune européenne (OCCAR), à des rapprochements entre sociétés européennes : (KNDS détenant Nexter et KMW développant le projet de char de combat du futur Main Ground Combat System), association entre Dassault Aviation et Airbus Defence and Space pour réaliser le Système de Combat Aérien Futur SCAF.


Mise à jour : août 2019