Le Bouclier de Minerve

Atlas des industries de l'armement

 
Nos différentes approches
 
Le Bouclier de Minerve

Atlas des industriels de l'armement

 
 
 

Approche économique

L'approche économique contextualise le monde de l'industrie d'armement en lui offrant un cadre normatif, tant au niveau économique, qu'historique ou juridique.

 
 
 
 
 

LA STRUCTURE DE L'ENTREPRISE


 

Les différentes fonctions de l’entreprise

L’entreprise comporte traditionnellement des fonctions de base exercées de manière distincte dans la plupart des entreprises.


On admet traditionnellement qu'elles sont au nombre de huit (regroupant des sous-fonctions) :


  • La fonction direction et administration générale.
  • La fonction achats, approvisionnements stocks.
  • La fonction finance et comptabilité.
  • La fonction logistique.
  • La fonction marketing et commerciale.
  • La fonction production.
  • La fonction recherche et développement.
  • La fonction ressources humaines.


Raisons de l’élargissement et du démembrement de certaines fonctions :


  • Les fonctions sont exercées dans toute entreprise quelle que soit la taille de celle-ci dans les entreprises les plus petites, une même personne peut assurer plusieurs fonctions et en sous-traitant certaines d’entre elles en raison d’une technicité particulière par rapport à l’activité de l’entreprise - par exemple comptabilité et établissement de la paie sous traités à un expert-comptable.


  • La taille des entreprises et la nature de leurs activités peuvent conduire à définir et individualiser certaines fonctions particulières.
    De même, au sein d’un groupe, des fonctions peuvent être exercées par un service commun à un certain nombre d’entités pour des raisons d’efficacité, de synergie et d’harmonisation des politiques.


  • Dès lors, la fonction peut être sortie d’une fonction au sein d’une entité (par exemple le service Achats détaché de la fonction technique pour être regroupé au sein d’une direction groupe des Achats).


Ce démembrement des fonctions de base et la création de nouvelles fonctions conduisent à un schéma plus développé, dans lequel on peut distinguer les fonctions opérationnelles, constituant le cœur de métier (« core business »), et les fonctions support, activités de gestion, nécessaires au fonctionnement de l’entreprise mais considérées comme ne constituant pas le cœur de métier.

 

Direction générale

La fonction Direction et Administration générale consiste à définir les objectifs, prévoir et choisir les actions à accomplir, contrôler leur réalisation, prendre d’éventuelles mesures correctives.


Elle implique une vision à long terme et une capacité à mobiliser l’ensemble de l’entreprise.

 

Fonctions opérationnelles

  • La fonction production


Démembrement de la fonction de production, en fonction de la nature de l’activité et de sa taille :


  • Direction de la fabrication, direction des usines, service de fabrication
  • Direction des Achats et des approvisionnements, regroupant de manière plus large les achats de l’entreprise voire les achats d’un certain nombre d’entités au sein d’un groupe et la gestion des stocks
  • Fonction Recherche et Développement
  • Fonction logistique, « supply chain »
  • Fonction Qualité/ Environnement


  • La fonction commerciale


  • Gestion des ventes
  • Marketing
  • SAV Service Après-Vente


  • Gestion des programmes


L’industrie d’armement est une activité qui implique la gestion des contrats long terme des opérations complexes s’étendant sur une période supérieure à un an , impliquant un mode de gestion spécifique, sur les plans commercial, technique et financier.

 

Fonctions support de nature générale

  • Direction et administration générale, services généraux, facility management



  • La fonction finances /comptabilité :

    • Fonction financière
    • Fonction comptable
    • Fonction Trésorerie



  • La fonction contrôle de gestion : le contrôle de gestion participe à la maitrise de la conduite des opérations à l’aide d’outils de gestion au service du management de l’entité



  • La fonction gestion des ressources humaines et RSE responsabilité sociale de l’entreprise



  • Service informatique et help desk



  • Service juridique et contentieux : formalités, rédaction de contrats ,  suivi des procédures juridiques et judiciaires …


Certaines responsabilités fonctionnelles peuvent être regroupées sous l’autorité d’un Secrétaire Général

 

Fonctions support de nature plus spécifique

  • Les systèmes d’information, informatique et cybersécurité
  • Fonction sécurité : responsabilité particulière pour des établissements travaillant pour la Défense : sécurité des accès et des locaux, habilitation du personnel pour certaines fonctions
  • Direction de la Stratégie et de l’Innovation
  • La fonction Contrôle de Qualité
  • Direction du contrôle interne et de la gestion des risques
 

L'ORGANIGRAMME

L’organigramme est une formalisation concrète de l’organisation de l’entreprise. Il est donc spécifique à chaque entreprise et ne présente pas un caractère public. Il existe plusieurs schémas d’organigrammes, qui peuvent faire l’objet de combinaisons et de déclinaisons dans les entités.
Les structures ci-dessous sont théoriques dans un certain sens : l’organigramme peut combiner plusieurs structures théoriques. Par ailleurs, dans la pratique, l’organisation adoptée est fonction de l’activité, de l’histoire, peut évoluer avec la stratégie….


DIFFERENTES STRUCTURES


 

Mise à jour : février 2019