Le Bouclier de Minerve

Atlas des industries de l'armement

 
Nos différentes approches
 
Le Bouclier de Minerve

Atlas des industriels de l'armement

 
 
 

Approche par composantes

L'approche par composantes permet de s'intéresser à l'environnement spécifique de chacune des armées ou d'évoluer au sein d'environnements interarmées. Les composantes sont articulées en dominantes opérationnelles, donnant ainsi accès aux groupes référents dans chacune des fonctionnalités présentées ainsi qu'à leurs productions.
 
 
 
 

Descriptif

Le système d’ouverture d’itinéraire miné (SOUVIM 2) est un système de déminage et de lutte contre les engins explosifs improvisés.

Le SOUVIM 2 doit être en mesure de sécuriser 150 kilomètres d'itinéraire en 8 heures. Il est constitué à cet effet de deux attelages.

Le premier attelage est composé du véhicule détecteur de mines (VDM) à pneus basse pression Michelin LX PSI 710/75 R34, permettant à ce dernier d’avancer à une pression de seulement 0,3 bar et d’avoir une empreinte au sol inférieure à celle d’un être humain de 80 kg en marche, et d'une remorque déclencheuse des mines (RDM 1) à pression afin de sécuriser le passage pour le véhicule du second attelage. Il est équipé d'un leurre des mines à influence, d'un leurre infrarouge, de dispositifs de déclenchement des mines à antennes, fils fins de surveillance ou pions. Le véhicule, a une signature thermique diminuée et la capacité de rouler sur les mines antichar sans les déclencher (furtivité massique). Il laisse dans son sillage un marquage et un balisage visuels destinés au passage du deuxième attelage et du convoi au profit duquel l’itinéraire est sécurisé.

Le second attelage est composé du véhicule tracteur de remorques (VTR) et de deux remorques déclencheuses de mines (RDM 2 et 3) à pression. Il est équipé d'un dispositif optique de suivi de trace lui permettant de circuler en sécurité sur la partie déminée de l'itinéraire. Les deux RDM complètent le déminage effectué par la RDM 1 en déclenchant les mines à pression sur une plus grande largeur et ce afin d'ouvrir l'itinéraire à des convois ou détachements opérationnels.