Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Le Bouclier de Minerve

Atlas des industries de l'armement

Saut de ligne
Nos différentes approches
Saut de ligne
Image
Atlas des industriels de l'armement
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Approche par acteurs

L'approche par acteurs permet d'effectuer une recherche par la liste alphabétique des groupes ou par la liste des Etats.
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Approche par acteurs
Saut de ligne

Airbus Group


france


Siège social

Toulouse
france

Implantation

Airbus rassemble la quasi-totalité des constructeurs français, allemands et espagnols. Il est implanté dans plus d’une centaine de pays à travers le monde et sur tous les continents.

Son siège social est à Leiden, au Pays-Bas. Son siège opérationnel se trouve en France à Toulouse Blagnac.



Sources

Airbus, Annual Review 2017

http://www.airbus.com/

http://airbusdefenceandspace.com/

Calepin DGA 2016


Date de création de la fiche

30/11/2017


Dernière mise à jour

26/06/2019

Nature de l'activité

Airbus est un groupe industriel européen présent dans le secteur aéronautique et spatial aussi bien pour le monde civil que militaire.

Le groupe est un des leaders du marché dans la construction des avions de ligne occupant la seconde place après Boeing.

Œuvrant aussi bien pour le secteur civil et militaire, il est l’un des premiers fournisseurs d’avions militaires, de satellites et d’électronique de défense.

Ses activités peuvent être élargies à travers ses nombreuses filiales dont celle de la construction de missiles à travers MBDA dont l’entreprise détient 37,5% des parts.

 

Principales productions

▪ Airbus : familles d’avions qui vont de l’A318 monocouloir qui compte 107 sièges à l’A380 qui en compte 525

 

▪ Airbus Defence and Space

 

▪ Airbus Helicopters

 

 

A350
A350
A320
A320
A380
A380
A330MRTT
A330MRTT
A400M
A400M
Gammes civile et militaire de la division Airbus Helicopters
Gammes civile et militaire de la division Airbus Helicopters

Stratégie

Grâce à un chiffre d’affaire stable ayant cumulé à un niveau historique en 2017, Airbus diversifie ses secteurs d’activités tout en assurant en parallèle sa refonte organisationnelle.

Les activités sur le marché de la défense représentent 18% du CA niveau groupe, une part en recul ces dernières années dans le contexte de la restructuration d'Airbus Defence&Space. Fort de son expérience, elle n’hésite pas à créer des alliances lui permettant de durablement exister sur la scène internationale tant dans les domaines du spatial que de la cybersécurité.

En 2016, la finalisation de la constitution de la coentreprise Airbus Safran Launchers (ASL), détenue à parts égales avec le groupe Safran permet à l’entreprise d’assurer son avenir dans le domaine du spatial.

L’accord de partenariat signé avec Atos en septembre 2015 portant sur une combinaison de leurs activités de R&D et de leurs portefeuilles de solutions à destination des gouvernements, des infrastructures critiques et des industries stratégiques permet également à l’entreprise de s’ouvrir sur ce secteur d’activité majeur.

La diversification de son marché économique au départ centré sur le marché européen est réelle, conséquence directe d’une stratégie d’ouverture bâtie sur une présence locale et l’établissement de partenariats avec l’Asie, l’Amérique latine ou le Moyen-Orient.

Airbus consolide enfin son expertise et son savoir-faire à travers un effort conséquent en R&D atteignant presque 3,5 Mds euros pour 2015, lui permettant d’être un acteur international majeur de son secteur.

Chiffres clés

Airbus rassemble aujourd’hui un peu moins de 130 000 employés.

Son chiffre d’affaire est stable depuis ces deux dernières années avec environ 66,6 milliards d’euros pour 2016 et 66,8 milliards d’euros pour 2017. L’année 2017 s’avère exceptionnelle pour le groupe avec un carnet de commandes en forte hausse avec près de 7265 avions commerciaux commandés. Si l’année 2016 s’était soldée avec un carnet de commande d’une valeur de 134 milliards d’euros, l’année 2017 voit ce chiffre exploser à 158 milliards d’euros.

Les différentes filiales du groupe réalisent des participations très différentes dans l’atteinte du CA. Airbus « Commercial aircraft » contribue à hauteur de presque 75% du CA s’affirmant naturellement comme le cœur d’activité de l’entreprise.  Airbus Defence and space contribue pour presque 17,6% à ce CA tandis que la division « Helicopters » contribue quant à elle à hauteur de 7,3% du fait d’un secteur d’activités plus restreint.

Historique

Airbus Group est né le 1er janvier 2014 du regroupement des activités militaires et spatiales d’EADS.

Les activités du groupe EADS était réparties en quatre divisions : Airbus, Astrium, Cassidian et Eurcopter. EADS avait été créée en juillet 2000 et avait regroupé les activités d’Aerospatial Matra, de Daimler Aerospace AG (DASA) et de Construcciones Aeronauticas SA (CASA). Ce processus de restructuration des grands constructeurs européens avait été amorcé sur la scène politique par une déclaration commune en décembre 1997 des gouvernements britannique, français et allemand. La recherche constante de parité entre l’Allemagne et la France et la protection des intérêts nationaux de chacun conduiront à de nombreux blocages dont le point d’orgue est l’échec de la fusion d’EADS/ BAE systems en 2012. Une vaste campagne de privatisation du groupe voit la part publique des actionnaires fondre de 51% à 28% suite à cet échec. Les difficultés de retard de livraison de certains programmes, notamment l’A400M imposent aux dirigeants de réorganiser le groupe en profondeur en 2014. EADS est rebaptisée Airbus Group et voit une rationalisation des activités spatiales de la nouvelle entreprise. Les activités spatiales d’Astrium, Cassidian et Airbus sont alors regroupées sous une même division : Airbus Defence and Space. Le groupe prend le nom actuel Airbus en 2017.

Structure/Organisation

Airbus est une société anonyme de droit néerlandais, cotée en bourse. L’objet social de la Société est de détenir, coordonner et gérer des participations financières dans l’industrie aéronautique, la défense, l’espace ou les communications.

L’actionnariat de l’entreprise est aussi bien privé que publique. La part publique ne cesse de se réduire pour ne plus occuper aujourd’hui qu’environ 25% des parts.  

Suite à la refonte d’EADS en 2014, l’entreprise se voit contrainte de rationaliser ses coûts d’activités et plus particulièrement son secteur spatial. Elle s’organise autour de trois divisions majeures :

>Airbus : centré sur le savoir-faire historique de l’entreprise : le domaine aéronautique. Cette division contribue à l’essentiel du CA du groupe avec un carnet de commandes record pour l’année 2017.

>Airbus Defence and Space : qui constitue la division la plus profondément remaniée après EADS. Cette filiale rassemble les activités spatiales du groupe avec la fusion des activités Cassidian, Airbus et Astrium. La création en parallèle d’Ariane Group en 2014, coopération entre Airbus et Safran a permis de rationnaliser encore davantage cette activité. Ariane group se voit ainsi confié la conduite du projet du lanceur européen Ariane 5 et du futur lanceur Ariane 6 permettant ainsi à Airbus Defence and Space de se concentrer sur le développement de satellites.

>Airbus Helicopters : qui constitue aujourd’hui la division la moins importante en termes de CA du fait d’un secteur d’activités plus restreint. Malgré cela, Airbus Helicopters est le leader mondial sur le marché des hélicoptères aussi bien pour le monde civil que militaire.

Actualités

Janvier 2019

>Livraison des six premiers satellites de la constellation oneWeb.

>Commande japonaise de 65 A320/321 neo pour un coût total de plus de 7 milliards de dollars

>Ouverture d’une ligne d’assemblage en Alabama (Mobile) pour l’A220.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Le Bouclier de Minerve

Atlas des industriels de l’armement

© 2017 EMSST. Tous droits réservés.
Réalisation SAILING. Powered by WysiUp.

Saut de ligne